Retourner à l’école…

Aujourd’hui, on parle d’un sujet personnel, qui m’électrise autant qu’il m’angoisse : la reprise d’études.

J’ai toujours voulu être institutrice, « Professeur des Écoles », mais j’ai écourté mes études pour suivre la voie de ma vie personnelle.   De petits boulots en petits boulots, je m’étais fait une raison. Je ne serai pas PE, mais chargée de communication indépendante, graphiste, assistante commerciale…. perdue.

Je me suis mis de solides barrières aussi. Je ne pouvais pas reprendre les études, j’avais besoin d’argent pour vivre. Je ne pouvais pas reprendre les études, j’étais maman. Je ne pouvais pas reprendre les études, j’étais trop vieille.

Puis l’ennui profond. Le blues du dimanche soir, le manque d’envie, l’absence d’objectif professionnel, la difficulté d’avoir un responsable et de faire ce qu’il dit sans prise d’initiatives réelles…

Alors ce n’est pas fait, le chemin est encore semé d’embuches, je ne sais pas si j’aurai un financement, je ne sais même pas si mon « bachelor » (=licence pro dans une école privée verreuse) sera jugé recevable pour l’entrée en master, mais j’y vais.

Les démarches de recherche de financement sont déroutantes, chaque interlocuteur donnant une information contredisant le précédent…

D’où la « reprise » de ce blog. Témoigner de ce qu’on me donne comme informations pour les perdus comme moi, et peut-être recevoir vos témoignages si quelqu’un passe lire par ici, et a des connaissances en la matière.

Et vous, vous avez réalisé des choses qui vous semblaient inaccessibles ? Vous me racontez?

La trousse de toilette petit bateau

Bonjour,

Je reviens aujourd’hui avec un article « c’est moi qu’ai fait ça!? » *

Il s’agit d’une transformation de totebag!

matériel

En fait, j’avais prévu de coudre une trousse de toilette à ma petite avec ce tissu canard, que je trouve très drôle, mais bon, à l’extérieur je trouvais ça un peu trop… J’ai donc laissé le projet en suspend en attendant de trouver un tissu pour l’extérieur, puis l’autre jour, mon regard s’est porté sur un totebag petit bateau que j’ai depuis un petit bout de temps et que j’aime énormément… et là, épiphanie! hop! L’Idée!

Voici comment, quelques minutes plus tard, ma fille a eu sa trousse, et moi la furieuse envie de la lui piquer!

Alors, vous aimez?

pochette

Je vous souhaite une belle journée

mélodie

 

 

* La rubrique « c’est moi qu’ai fait ça » sera une rubrique vouée à vous donner des idées, mais où je n’aurais pas fait de tuto dans la mesure où le web regorge de vidéos bien faites et efficaces ! 

Hello?!

Alors voilà, on commence comme ça, par un article. Enfin je suppose, je n’ai jamais tenu de blog avant. Je ne sais pas bien où cette aventure nous mènera mais je suis heureuse de vous ouvrir les portes de Wild Happiness, une expérience personnelle en pleine genèse. Ici nous parlerons de littérature jeunesse, de design, de musique, d’enfants, de DIY, de thés peut-être.. de la vie quoi!

Allez, on commence dès maintenant avec un petit article sur…la naissance tiens ! Je vous propose ici ma version de la valise de maternité, tant que je me souviens encore de ce qui m’a été utile ou non il y a quatorze mois, et parce que bientôt cette liste sera utile à une amie (coucou marie! ).

J’ai savouré la chance d’être dans une ville où l’hôpital fourni tout ou presque, et fais confiance à la liste de votre hôpital pour les vêtements à apporter à bébé, alors je vous indique ici seulement les « plus » !

liste maternité

Un carnet et un stylo – un appareil photo avec une carte mémoire vide ET son chargeur – des bavoirs et langes – le doudou choisi (d’ailleurs je vous raconterai peut-être un jour comment j’ai triché et ai fait en sorte que ma fille choisisse le doudou que nous lui avons offert) – un bracelet, très pratique pour les mamans allaitantes pour se souvenir de quel côté bébé a tété la dernière fois – une veilleuse, pour ne pas avoir à allumer les néons de l’hôpital en pleine nuit – un réveil ou un téléphone, pour se souvenir de prendre son doliprane / prendre la température de bébé / se réveiller pour nourrir bébé… – du savon, si on ne souhaite pas laver son bambin avec le savon fourni – une couverture jolie et douce, pour les premières photos, pour déjà habituer bébé à l’odeur de la maison et pour éviter les trucs affreux de la maternité..

Bon alors je n’ai pas ajouté à ça les paquets de biscuits, le bon thé pour améliorer la fin des repas, le coussin d’allaitement (en fait, on peut attendre de voir si on en a vraiment besoin et demander au papa de l’apporter seulement si nécessaire), le mascara pour avoir bonne mine, un livre à lire à bébé, même un livre pour « grand », quand on ne sait pas exactement quoi lui raconter, et une boîte à musique si on a eu l’habitude de lui faire écouter dans notre ventre, les protèges sein-sein, la crème lansinoh magique pour éviter les crevasses, le stick à lèvres et la crème pour les mains, le papier toilette ultra super doux (tu comprendras au moment venu), et une pochette cartonnée pour ranger tous les papiers d’état civil, ordonnances et autres que tu recevras… Je crois que c’est tout pour le stricte nécessaire !

J’espère que cet article vous sera utile, n’hésitez pas à me dire en commentaires ce qui vous a été utile à vous lors de votre séjour à la maternité !

bisous